01 46 21 10 34

54 boulevard Jean Jaurès
92100 Boulogne Billancourt

Prothèses mammaires

A qui s’adresse l’augmentation mammaire par prothèses ?

OBJECTIFS

La pose de prothèses permet d’augmenter le volume de vos seins. Le volume est évalué en fonction de votre silhouette et de vos désirs mais sans démesure.

Consultations préalables à l’intervention

Nous déterminerons ensemble au cours de 2 consultations le volume de la prothèse à implanter, en tenant compte de la forme de votre thorax, de votre silhouette générale et de vos désirs.

Un dossier photographique est constitué avant la mise en place de la prothèse. Une mammographie est réalisée avant la chirurgie esthétique mammaire.

Le déroulement de l’intervention

Elle se déroule sous anesthésie générale. Il existe plusieurs « voies d’abord » possibles :

  • voies aréolaires, avec incision dans le segment inférieur de la circonférence de l’aréole, ou ouverture horizontale contournant le mamelon par-dessous .
  • voie axillaire, avec incision sous le bras, dans l’aisselle, cette voie ne permet pas une bonne vision de la future loge de la prothèse.
  • voie sous-mammaire, avec incision placée dans le sillon situé sous le sein.

 

La prothèse est placée généralement devant le muscle pectoral (aspect plus naturel) ou derrière le muscle pectoral, sur le grill costal si la patiente est très mince, ou en cas d’hypotrophie mammaire majeure. Des drains afin d’éviter tout hématome sont mis en place.

La voie d’abord est fermée par des fils sous cutanés résorbables.

Un soutien gorge avec un contenseur mammaire vous sera placé sur la table en fin d’intervention.

En cas de ptôse mammaire associée (seins tombants, aréoles basses), il peut être souhaitable de réduire l’enveloppe cutanée du sein afin de le faire remonter («mastopexie»). Cette résection de peau se traduira alors par des cicatrices plus importantes (autour de l’aréole ± verticale).

Les suites opératoires

L’hospitalisation varie d’une à deux nuits.

Il est banal d’observer une sensation de tension douloureuse pendant quelques jours. Un traitement médical vous sera prescrit comprenant un antibiotique, un antalgique et un myorelaxant.

Les résultats de l’opération

Elles sont en général simples. Vous aurez à porter le soutien gorge avec contenseur mammaire pendant un mois.

Le résultat est en règle générale favorable, l’aspect et la consistance étant proches de ceux d’un sein normal. Mais il peut advenir, dans moins de 3% des cas, que les seins soient plus fermes que la normale, cette imperfection pouvant être unilatérale. Enfin il faut souligner que, comme pour tout corps étranger, il peut exister une intolérance nécessitant le retrait de la prothèse. Cette éventualité est cependant rarissime. En effet les substances chimiques constituant la prothèse, ont été expérimentées soigneusement. Elles sont dépourvues d’éléments allergogènes et cancérigènes.

Quelques points importants

Surveillance carcinologique du sein :

La surveillance est la même que pour un femme sans prothèse. Après 40 ans, vous devrez, comme toute les femmes, faire pratiquer une mammographie tous les trois ans

Cependant comme au cours de la mammographie le sein est pincé, une rupture peut se produire. C’est pourquoi il est très important de prévenir le radiologue de la présence d’un implant, il utilisera alors des incidences spécifiques.

Modification de la sensibilité du mamelon :

La sensibilité peut-être diminuée ou augmentée après mise en place de prothèses. Le retour à la normale peut mettre plusieurs mois.

Allaitement :

Il est tout à fait possible, si vous le désirez, d’allaiter votre bébé

Silicone et maladies auto-immunes :

De 1995 à 2000, il fut interdit de placer des prothèses mammaires remplies de gel de silicone, sous prétexte que la silicone déclenchait des maladies auto-immunes. Cette allégation propagée par les médias ne reposait sur aucune base scientifique. Il est bien établi maintenant que nous possédons tous une siliconémie physiologique, (du silicone dans le sang) qui n’a jamais entrainé la moindre maladie.

Durée de vie des prothèses :

Il s’agit d’un produit manufacturé, répondant à des exigences de fabrication bien définies. Mais on ne peut pas garantir qu’une prothèse durera toute votre vie. L’allégation qui prétend qu’il faut changer les prothèses tous les 10 ans ne repose également sur aucune base scientifique. Nous disposons de suffisamment de moyens diagnostic pour savoir si une prothèse est intacte ou non. Pourquoi changer une prothèse intacte?

Cette intervention comporte les risques de tout acte médical, si minime soit-il. Ces derniers seront détaillés lors de la consultation

Lipomodelage des seins

Le lipomodelage, appelé aussi lipofilling ou encore lipostructure des seins est une technique de chirurgie esthétique utilisée pour les femmes soufrant d’hypotrophie mammaire. Elle se caractérise par un développement insuffisant des seins par rapport à la morphologie de la patiente. Soit elle se présente dès la puberté, soit elle apparaît à la suite d’un amaigrissement important ou d’une grossesse.

Pour remédier à cette gêne physique, jusqu`à présent la thérapeutique était uniquement l’augmentation mammaire par prothèses. Dorénavant il existe également le lipofilling des seins.