01 46 21 10 34

54 boulevard Jean Jaurès
92100 Boulogne Billancourt

Nez

A qui s’adresse la rhinoplastie ?

OBJECTIFS

La rhinoplastie correspond à la chirurgie plastique et esthétique du nez.

Elle a deux buts :

  • Esthétique en cas de présence d’un défaut vous gênant sur le plan relationnel (bosse ostéo-cartilagineuse, pointe nasale large… ).
  • Fonctionnel en cas de déviation de la cloison nasale gênant la respiration (ronflement, sensation de narine bouchée…).

Consultations préalables à l’intervention

Nous étudierons ensemble les modifications à apporter à la forme de votre nez, en respectant l’harmonie de votre visage. Pour cela, nous réaliserons des photographies.

Il y aura deux consultations au préalable :

  • une première qui permet d’appréhender vos besoins et désirs, de donner les premières explications sur le procédé et le déroulement de l’intervention. Cette première consultation est très importante, beaucoup d’informations sont délivrées et je prend le temps de m’assurer de votre bonne compréhension du geste.
  • une deuxième consultation 1 semaine à 10 jours avant l’intervention qui vous permettra de poser toutes les questions nécessaires et pour lesquelles vous désirez des précisions. Lors de cette deuxième consultation, nous établirons ainsi de façon précise votre projet chirurgical.

Le déroulement de l’intervention

Les incisions sont placées le plus fréquemment à l’intérieur des narines et sont invisibles. La rhinoplastie consiste à retailler les os et le cartilage. On ne touche pas à la peau. On lui laisse le soin de se rétracter sur son nouveau squelette. Si on doit travailler la pointe nasale ou en cas de rhinoplastie secondaire, on peut être amener à réaliser une rhinoplastie par voie ouverte avec une cicatrice peu visible au niveau de la columnelle.

A la fin de l’intervention, les fosses nasales sont méchées. Un pansement modelant est souvent réalisé à la surface nasale à l’aide de petites bandelettes adhésives. Un plâtre est moulé et fixé sur le nez.

 

Vous passerez la nuit à la clinique. Cette intervention nécessite une anesthésie générale dont la profondeur et la durée sont adaptées à chaque cas.

Les suites opératoires

Le plâtre est retiré entre le 8ème et le 10ème jour. Au moment de l’ablation du plâtre vous ne devez pas vous effrayer de l’existence d’ecchymoses (bleus) et de gonflement au niveau des yeux, souvent plus marqués d’un côté que de l’autre, ainsi que d’une « hypercorrection » de la position de la pointe nasale qui est plus relevée qu’elle ne le sera plus tard.

Vous ne devez pas également être choqué par un aspect « massif », avec de face avec un élargissement de la racine du nez et de profil et un comblement de l’angle fronto-nasal qui donne un aspect de « nez grec ».

Les hématomes se résorbent en une quinzaine de jours. Le nez va dégonfler très lentement. Au 3ème mois il aura perdu son aspect massif, mais n’aura sa forme définitive qu’au bout de 6 mois à 1 an. La pointe est le dernier élément à s’affiner.

Le résultat de l’opération

Il est habituellement conforme au projet. Parfois des retouches peuvent être nécessaires, mais en règle générale, du point de vue technique et surtout du point de vue des suites opératoires, elles sont plus simples que l’opération initiale.

Cette intervention comporte les risques de tout acte médical, si minime soit-il. Ces derniers seront détaillés lors de la consultation.

Rhinoplastie secondaire

Vous avez déjà été opérée et le résultat ne vous convient pas. Vous avez besoin d’une rhinoplastie secondaire. Par des gestes simples le résultat peut être amélioré et vous pouvez obtenir alors un résultat satisfaisant.

Ces gestes consistent soit à une reprise de rhinoplastie (par exemple persistance d’une bosse, d’une déviation de la cloison avec trouble fonctionnel persistant…) soit à une thérapeutique non chirurgicale tel qu’un lipomodelage ou une injection d’acide hyaluronique (par exemple masquer une irrégularité du dos du nez, remonter une pointe nasale …).

Objectifs de la rhinoplastie médicale

Pour corriger les imperfections du nez, il existe aujourd’hui une technique récente qui remporte de plus en plus de succès car elle est une véritable alternative à une intervention chirurgicale.

Il s’agit de la rhinoplastie médicale, qui relève de la médecine esthétique. On parle aussi de rhino modulation.

Elle permet en effet de traiter les défauts esthétiques du nez grâce à des injections de produits de comblement entièrement résorbables tels que l’acide hyaluronique.
La rhinoplastie chirurgicale peut corriger plusieurs types d’imperfections.

La rhinoplastie médicale peut améliorer la forme du nez en comblant un creux, en restaurant une arête nasal ou encore en remontant une pointe qui s’est affaissée avec le temps.

Déroulement du geste

L’intervention d’injections d’acide hyaluronique se déroule en cabinet avec un résultat généralement visible immédiatement après l’intervention. Le chirurgien réalisera des injections dans plusieurs angles du nez, qui vont permettre de corriger les différents défauts. Les effets esthétiques selon le produit injecté peuvent durer entre 1 an et 18 mois. Il est recommandé de réitérer régulièrement les injections pour maintenir le résultat initial, d’autant plus que les injections suivantes seront moins importantes s’agissant du maintien de l’aspect corrigé.

Parfois des petits hématomes peuvent apparaître à l’endroit où les injections ont été réalisées, ils disparaîtront au bout de quelques jours mais sont facilement camouflables avec du maquillage. Une visite de contrôle 15 jours après l’intervention de la rhinoplastie médicale peut être nécessaire afin de réaliser de petites retouches.